Mardi 5 déc. 19H Conférence + Soin : Les animaux avec Corinne Lebrat et Yvan Poirier

Au cours de la semaine de Renaissance du Sacré qui se déroulera du 27 nov. au 6 déc. 2017. Vous avez la possibilité de participer en vidéo à ces conférence et soin avec Yvan Poirier et Corinne .

En direct et rediffusion sur internet.

Achat sur la Presse Galactique seulement

50 € la séance / Pers.

Soin aux animaux

Par Corinne Lebrat

La maltraitance aux animaux

 

Je pourrais vous mettre des liens direct sur des vidéos malheureusement réelles, toutes plus horribles les unes que les autres, des articles nous informant de ces maltraitances dans tout les domaines que ce soit à l’abattoir, dans des élevages, mais aussi chez des particuliers, pour les recherches en laboratoires, etc. 

 

Des témoignages que l’on a du mal à croire tant ce qui est dit est inhumain. Souvent ces articles sont écrits par de vrais témoins qui essaient désespérément d’informer le peuple, ils n’en ressortent jamais indemnes, des images sont gravées à vie dans leur esprit.

 

Et nous avec notre "chienchien" ou "chatounet" complètement intégré à la famille que faisons-nous ?

Nous ne voulons pas savoir, peut-être pour compenser, nous les suralimentons et les coupons de leur véritable nature.

 

Mais malheureusement ça n’arrête pas l’orgie.

 

Alors amis du net, je m’associe encore une fois avec Yvan Poirier pour vous proposer un soin du style « agir pour la liberté » pour remonter dans le temps et aller voir ou se trouve ce besoin de

 

violence/domination/destruction

 

Tuer un animal pour se nourrir fait partie de l’histoire de l’humanité, mais ce qui était valable il y a trois millions d’année ne l’est plus aujourd’hui.

Le nombre d’êtres humains et le nombre d’animaux n’était pas le même, l’homme agissait pour se défendre ou se nourrir et cela lui demandait beaucoup d’énergie.

Aujourd’hui on passe au supermarché et certains enfants en ville ne savent même pas d’ou vient le lait qu’ils boivent ou les nuggets dans leur assiette. Je suis un peu extrême, mais si nous devions tuer de nos mains l’animal qui nous donne la viande que nous mangeons, je pense que le nombre de végétariens augmenterait en flèche. 

Alors que peux faire un soin énergétique ici, de plus sur la programmation de l’être dans le temps ?

 

Changer nos consciences

 

Changer ces mémoires qui nous empêchent de changer nos comportements alimentaires d’abord, puis de peur et ensuite, instaurer une relation d’amour de confiance de respect. 

L’animal pour l’homme préhistorique était une menace permanente. Il devait le dominer, le tuer : soit pour le manger, soit pour sa survie, car sinon il aurait été dévoré à son tour.

Bien-sûr, il ne faisait que se protéger à l’époque, mais la mémoire, cette mémoire est encore en notre corps comme beaucoup d’autres de nos comportements qui aujourd’hui ne sont plus d’actualité.

Nous n’en avons pas conscience, elles font partie de nous jusqu'au moment où nous nous se rendons compte qu’elles ne servent plus à rien, qu’elles nous détruisent, ou détruisent notre environnement. 

Nous ne sommes plus en harmonie avec, il est donc temps de les déprogrammer.

C ‘est le moment, c’est maintenant, notre univers présent ne nous donne que des solutions. Regardons-les sous un autre angle.

Certains mangeurs de viande trouvent cela absurde ?  Ne se sentent pas encore prêt à se sevrer ?

Mais le faut-il ?

Ici en France nous sommes envahis par les sangliers, ils viennent jusque dans les villages, voire petites villes et font des dégâts immenses dans les cultures.

Il faut réguler ça. Dans d’autres pays ce sont les lièvres, dans d’autres encore les kangourous et je suis sûre qu’ils y en a d’autres encore. 

Alors ? 

Si nous baissons notre consommation  de viande (ce qui fera de toutes façons un bien fou à nos articulations, pancréas, foie, système immunitaire, etc.), la remettons à sa place comme quelque chose de rare, d’unique, ce qui est le cas, tout devient possible.

 

Alors me direz vous, mais c’est horrible, elle propose de ne plus tuer, pour tuer autrement ?

 

Non, mais je reste lucide, mon article et le soin que je propose est sur la maltraitance aux animaux. Un animal qui aura passé sa vie dans la forêt, ce sera reproduit en total liberté, ne souffre pas, à nous de faire que sa vie donnée le soit fait dignement.

 

Pour changer les consciences, je vous donne rendez-vous le 5 décembre - 13h (heure canada) - lieu de salle à préciser.

 

Yvan Poirier poursuivra avec une conférence sur : Les animaux et leur rôle si intelligent.

 

Une goutte d’eau au jardin ne change rien, mais une bonne averse apporte l’abondance.

 

Dans la joie du changement, 

 

Corinne Lebrat

Conférence : Les animaux et leur rôle si intelligent

Par Yvan Poirier

 

Lors de cette conférence, il me fera grandement plaisir de vous expliquer les raisons profondes qui permettent de réaliser l’importance que représentent nos animaux de compagnie qui va bien au-delà de l’animal dans sa forme.

 

 

Les articles d'yvan Poirier n'engage que lui et sont à consulter sur le site de la Presse Galactique.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Audefroy (samedi, 14 octobre 2017 21:32)

    Bonsoir . Juste une précison sur les "débordements " des sangliers : ils sont dus au nourrissage pendant l'hiver par les chasseurs ... Les femelles régulent seules le nombre de petits à venir : selon l'abondance de nourriture ! Donc c'est faussé par l'homme , qui justifie ainsi son intervention :-( . Sinon : merci de vos lumières !!

  • #2

    Michelle Millou (mercredi, 18 octobre 2017 14:01)

    exact les chasseurs agraine, et chez nous cela se fait par hélico !!!!