Dimanche 3 déc. 20h - Soin de groupe : Déprogrammation cellulaire avec Corinne Lebrat

Au cours de la semaine de Renaissance du Sacré qui se déroulera du 27 nov. au 6 déc. 2017. Vous avez la possibilité de participer en vidéo à ces conférence et soin avec Yvan Poirier et Corinne .

En direct et rediffusion sur internet.

Achat sur la Presse Galactique seulement

50 € la séance / Pers.

Soin de groupe en salle et en vidéo

Déprogrammation cellulaire

Par Corinne Lebrat

 

Dès notre conception, s’enregistrent dans notre corps des conditionnements. Par l’intermédiaire des expériences vécues, mais aussi par l’influence qu’a sur nous notre environnement, notre culture, des d’informations qui ne sont que des croyances et des conditionnements se mémorisant dans nos cellules.

Le plus souvent, ces mémoires sont bien malheureusement inconscientes.

Nous pouvons dans certains cas retrouver des mémoires plus anciennes remontant à d’autres vies. Il faut ici pouvoir concevoir l’existence d’une âme, au-delà de notre corps physique qui se poserait en quelque sorte comme notre véhicule d’incarnation. 

Certains scientifiques s’avancent même à dire que la mémoire cellulaire régit inconsciemment la vie de tout individu dans le but ultime de le compléter, par la prise de conscience de ses expériences passées. 

Quelques instituts de recherches européens se sont déjà lancés dans des études plus approfondies sur le sujet.

(Source du net)

Je suis complètement d’accord avec cela, mais bien plus encore.

Lors des soins que je pratique en cabinet, j’ai eu l’occasion de voir et de résoudre tellement de situations que je m’étonne que le sujet finalement soit si peu pris en considération.

Que ce soit :

  • Pour les douleurs post opératoires,
  • Les membres fantômes,
  • Les douleurs en générale,
  • Même les douleurs après l’arrachage d’une dent, etc.

Les effets sont IMMÉDIATS. 

 

Il ne s’agit là que de mémoires de traumatismes aux cellules, plus vite on les travaille, plus vite elles partent.

Sans parler des mémoires de vies antérieures, il faut ici pouvoir concevoir l’existence d’une âme au-delà de notre corps physique qui se poserait comme véhicule d’incarnation. 

Je comprends que vous doutiez et pourtant nous portons dans nos cellules toutes les infos depuis le début du monde, c’est grâce à cela que je vous peux vous proposer les soins « Agir pour la liberté ». 

Voir le détail sur le site : corinnelebrat.jimdo.com

Mais lorsque l’on comprend la médecine énergétique, tout devient évident.

Pour faire simple et en deux (trois) mots :

L’énergie arrive par le sommet de la tête, le coronal 7ème chakra ou Sahasrara. Elle est ensuite distribuée par le cerveau aux organes principaux, va jusqu’au sol par le bas du corps, 1er chakra ou Mooladhara chakra, où les tensions sont évacuées et remontent ensuite vers le haut.

C’est aussi simple que ça.

Alors qu’est-ce qui ne vas pas ?

Et bien si vous avez quelques mémoires conscientes ou inconscientes, le cerveau qui n’est qu’un exécutant, un fabuleux exécutant certes, mais un exécutant, va donner plus ou moins d’énergie à tel ou tel organe selon la ou plutôt les mémoires.

De là vous pouvez comprendre qu’un organe qui n’a pas « sa dose » d’énergie va montrer des signes de manque.

Au début c’est plutôt des états d’être, tristesses, agacements, soucis, etc.

Et puis ça se corse, la tristesse est chronique, les agacements deviennent des coups de colère, les soucis deviennent obsessionnels.

Mais comme nous ne connaissons pas tout ça et bien nous nous soulageons avec un peu d’allopathie, et les chose montant d'un cran de plus.

Le corps est un témoin et lorsqu'on ne l’écoute pas il s’exprime.

Alors les douleurs vont apparaître, une fragilité aux maladies bénignes, puis chroniques, les accidents de parcours, manquer sa bouche pour manger ou boire, régurgiter, oublier, se retrouver mouiller, problèmes d’érections, de libido, etc.

Tout, mais alors tout y passe pour nous interpeller, mais nous ne savons toujours pas mieux.

Alors ?

Et bien ça fait le bonheur des labos et de leurs investisseurs.

 

Je vous donne rendez-vous le Dimanche 3 décembre (14h (heure du Canada)- lieu de salle à préciser)

mais également pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, en vidéo, avec le lien pour pouvoir faire ce soin en direct et/ou en replay.

 

Inscription directement sur le site

 

Dans une grande salle, nous ferons un soin de groupe comme j'ai l'habitude de faire en France.

 

Je prendrai le temps de vous expliquer tout au long du soin, ce que je vois et ressens. Je passerai auprès de chacun de vous, je vous dirai tout ce que je perçois, vois et fais, et vous préciserai bien sûr si nous sommes accompagnés.

 

Dans le plaisir de vous y retrouver,

 

Corinne Lebrat

Écrire commentaire

Commentaires : 0