Qui suis-je ?

Née le 27 Mai 1963, pour la fête des mères, je me souviens avoir quitté l’hôpital dans les bras de ma mère. Elle me tient sur son bras gauche, je suis emmaillotée dans une couverture blanche. Je nous vois quitter la chambre, ou plutôt le dortoir séparé par des rideaux blancs, puis sortir sur le balcon qui donne sur une cour intérieure.

Je quitte cet hôpital direction la Vie !

 

Une enfance calme mais peu paisible

Un peu à part, solitaire, incomprise et d'une curiosité dérangeante, j'ai appris très tôt à me détacher des choses difficiles que je pouvais vivre.
A 4 ans, j'ai découvert que j'avais la capacité à voir les défunts. Je ne comprenais pas la perte puisque jusque-là je pensais que tout le monde avait cette capacité. J'étais pourtant la seule à pouvoir communiquer avec ces entités que je distinguais aussi clairement qu'une personne en vie.

Plus tard, je me souviens m'être foulée la cheville vers 10 ans. Je devais alors porter cet affreux plâtre qui me gênait terriblement. Le lendemain je l'enlève, me reboute le pieds et passe le mois entier à marcher tout-à-fait normalement, sans plâtre. La médecine traditionnelle ayant ses "blocages", avant de retourner chez le médecin j'ai bien sûr remis mon plâtre pour donner l'illusion d'une guérison traditionnelle.

Voilà que débute alors mon aventure énergétique !

 

Les soins, une délivrance énergétique

La perte et la maladie m'ont ensuite amenée à pratiquer mes premiers soins conscients.

À partir de l'âge de 16 ans et jusqu'à mes 22 ans, je suis devenue une "catastrophe" : tout ce que je touchais tombait en panne (téléviseurs, machines à laver, radios)... Je devais vivre sans téléviseur, sans ordinateur (au risque qu'ils prennent la foudre), bref, sans appareils électroniques à proximité ! Même les vitres électriques des voitures et les portes des magasins ne s’ouvraient pas à mon passage. Ce fut une période très éprouvante de ma vie.

Puis un jour, en agissant sur ma sœur pour un maux de cervicales, mes énergies se sont comme réglées ; plus je faisais de soins, plus les pannes diminuaient !

A partir de ce moment-là, j'ai pris conscience que lorsque je fais des soins tout devient moins catastrophique, tout se calme autour de moi. Je fais donc le choix d'une vie, celui de « Servir pour le bien de l’ensemble ».

 

Des mots sur les maux

Vers 30 ans, je sens que mes énergies grandissent. J'étudie alors la lithothérapie et l'aromathérapie pour tenter d'expliquer ce qui se passe en moi. Mais c'est beaucoup plus tard que je découvre et étudie la Médecine Chinoise, Médecine reconnue, qui donne un sens à toute mes sensations.

Ce fut LA révélation. Je pouvais enfin assembler les pièces du puzzle !

J'ai pu mettre des mots sur les choses, comprendre que tout est vibration (et je le sentais !), comprendre que c'est la fonction qui fait l'organe et pas l'inverse. Les choses sont devenues très claires : les pensées ont un impact sur le corps, elles peuvent être toxiques et amener dysfonctionnement et maladie.

 

TOUT est une question d'équilibre !!!

 

Maintenant, j’aide les âmes à partir, les lieux me partagent leur histoire, je soigne les blessures de l'âme, rencontre des êtres de lumières et forme de futurs énergéticiens. La distance n'est plus un problème car je ressens chaque être, chaque âme, le corps de chacun est un livre que je lis avec plaisir et ensemble nous avançons pour comprendre ce qu'il exprime. La reconnection à son chemin d'âme est pour moi une mission pour le monde à venir de nos enfants, dans ce but j'effectue des soins collectifs en ligne sur de grands groupes ou plusieurs personnes simultanément, qu'elles se trouvent dans mon village ou à l'autre bout de la Terre.

Le monde change à grande vitesse, les soins ainsi que la communication avec d'autres plans sont maintenant de mon quotidien, que je partage sur ce site et d'autres.

Pour en savoir plus, je vous invite à regarder cette vidéo. Certaines de vos questions pourraient y trouver

des réponses et dans le cas contraire, n'hésitez pas à me contacter.

Vous pouvez suivre mes actualités sur :