Soin Ricochet : les métaux lourds

 Mardi 19 septembre - 20h

Les métaux lourds dans notre organisme

 

Je vais vous parler aujourd’hui de l’intoxication aux métaux lourds.

C’est un sujet qui doit faire l’objet d’une attention particulière.

 

Mais c’est pas nouveau, depuis l’Antiquité, les médecins de Grèce et de l’Empire romain ont répertorié les symptômes de l’exposition aux métaux lourds.

Voici la liste des métaux lourds : mercure, aluminium, plomb, arsenic, cadmium, antimoine, argent, baryum, béryllium, bismuth, étain, nickel, platine, thallium.

 

On retrouve partout des métaux lourds dans notre environnement : dans l’alimentation, le lait infantile, les médicaments, les vaccins, les ampoules à économie d’énergie, les piles et batteries, les engrais, les cosmétiques, les teintures pour les cheveux, les plastiques PVC, les anciennes peintures, les anciennes canalisations, cigarettes, amalgames dentaires, insecticides, produits ménagers, eau, l’air….

 

Si ces métaux sont relâchés sous certaines formes dans l’atmosphère, ils peuvent y rester durant des siècles.

Tant que le corps peut gérer il gère, mais à un moment donné, quand c'est trop, il bascule...

 

Quels symptômes ?

  • Fibromyalgie,
  • Céphalées, maux de tête,
  • Douleurs de dos,
  • Engourdissement, fourmillement, douleurs des doigts ou des pieds, douleurs articulaires, spasmes ou crampes musculaires ou gonflement des extrémités,
  • Difficulté à tenir avec les doigts,
  • Déséquilibre,
  • Fatigue physique et chronique,
  • Difficulté de respiration, oppression dans la poitrine,
  • Ralentissement de la réflexion, perte de mémoire, on se trompe de plus en plus sur les mots à employer, élocution difficile,
  • Apathie, grande faiblesse générale et manque d’énergie,
  • Indifférence,
  • Troubles psychiques : angoisse, irritabilité, accès de colère, dépression, nervosité, difficulté à décider, instabilité émotionnelle,
  • Difficulté à s’endormir ou hypersomnie,
  • Muscles bougent tout seul pendant le sommeil,
  • Sècheresse de la peau,
  • Allergie,
  • Chute de cheveux,
  • Eczéma,
  • Gingivite,
  • Sinusite et maux de gorge,
  • Infection à répétition, mycoses, herpès, candidoses chroniques,
  • Hypoglycémie, coup de pompe,
  • Douleurs au niveau des dents et des gencives,
  • Tremblement des mains, lèvres, paupières,
  • Tétanie,
  • Mouvement involontaire,
  • Névralgie faciale,
  • Maladie de parkinson,
  • Elocution difficile,
  • Perte d’audition,
  • Sclérose en plaque,
  • Maladie neurodégénérative (Alzheimer),
  • Trouble déficitaire de l’attention ou hyperactivité (TDA),
  • Autisme,
  • Idée fixe,
  • Tics,
  • Trouble digestif,
  • Maux d’estomac,
  • Vertiges résistants aux traitements,
  • Trouble de la sensibilité : toucher, odorat, vision, audition,
  • Hyper / hypothyroïdie,
  • Troubles cardiaques,
  • Diabète,
  • Affaiblissement du système immunitaire,
  • Mononucléose,


Et la liste est encore longue, il est impossible de tous les répertorier, nous avons chacun un corps différent, une histoire différente alors nous ne réagissons pas tous de la même façon.

 

Comment savoir ?

Et bien ça se complique les analyses de sang et d’urines ne permettent pas de mettre en évidence une intoxication chronique aux métaux lourds. En effet, les métaux lourds ne séjournent pas dans le sang, afin d’éviter leur toxicité, le corps les stocke très rapidement dans les tissus où ils restent piégés.

Certains labos à l’étranger proposent tout de même des solutions d’analyses, renseignez-vous sur le net.

 

Comment les éliminer ?

Vous avez bien compris qu’il y en a PARTOUT, alors comment faire pour réduire leur présence dans le corps pour éviter la limite critique ?  

Eliminer les métaux lourds prend plusieurs mois voire des années, il faut donc se protéger des contaminants et consommer le plus d’aliments antioxydants pour les neutraliser et enfin les éliminer.

Tout d’abord l’alimentation, et oui, ton alimentation EST ton médicament.

La première chose à faire est de permettre à nos organes émonctoires (le foie, les reins et la peau principalement) de se « décrasser », afin qu’ils puissent éliminer du mieux possible ces substances.

La cure sans produits laitier ni gluten :

Une intoxication aux métaux lourds s’améliore grandement après la mise en pratique d’une cure sans produit laitier, ni gluten.

Permettre au foie de se nettoyer.

 

Prendre l’habitude de faire une cure de détox une à deux fois par an, principalement au printemps et à l’automne, permet de ne pas accumuler les toxines 

(Artichaut, radis noir, choux, légumes vert foncé…), le curcuma, la betterave, le citron, les orties, le romarin, mais aussi la vitamine C et le sélénium que l’on trouve dans l’ail et les oignons.

Il est important de faire le plein d’antioxydants, la Vitamine C très efficace pour éliminer le plomb dans le sang.

Le glutathion (GSH) est un antioxydant et un agent de détoxication extrêmement protecteur. Il est synthétisé rapidement dans le foie et les reins.

On le trouve aussi dans les courges, les choux, choux-fleur, brocolis, les asperges, les avocats, les pommes de terre, les noix, les tomate crues.

Les graines germées sont une excellente source de tous les nutriments protecteurs, le sélénium que l’on trouve dans les noix. Les champignons notamment le shiitaké.

Les métaux lourds adorent le gras, donc favoriser les oméga 3.

Faire sortir les métaux lourds du corps :

Une grande partie des métaux lourds sont éliminés par la voie intestinale, après avoir été neutralisé par le foie, via la bile (mercure notamment), piégés par les fibres. Chaque repas doit donc contenir des fibres chélatrices, telles les fruits, les légumes, mais aussi les légumineuses et les céréales complètes.

L’agar-agar, les algues sont les championnes, le psyllium, la spiruline, La coriandre et l’ail des ours.

Les traitements naturels pour éliminer les métaux lourds :

Ils s’unissent aux métaux lourds et les chassent en dehors de notre organisme et ils ont l’avantage de ne pas provoquer d’effets secondaires comme certains médicaments :

  • L’algue chlorella.
  • La spiruline.
  • La coriandre: en plus de ses propriétés chélatantes, elle contient une grande concentration de vitamines, surtout les vitamines A et K, et dans une moindre mesures les vitamines B, C et E.
  • L’ail : Et oui, recommandé pour soigner beaucoup de maladies, il est également très utile pour ce type de traitement. Ses composés dépuratifs aident à chasser tous types de toxines en dehors de notre organisme. 
  • Le magnésium 

Important d’éviter d’être constipé, car il sera difficile pour votre corps d’évacuer les métaux et vous pourriez souffrir alors d’une ré-intoxication.

Les bourgeons :

Genévrier, bien-sûr.

Romarin, encore.

Le Cassis, le bouleau,

Mais aussi le complexe détox de vitadial, Depeal

Voilà je crois que nous avons fait le tour, maintenant que vous en savez un peu plus sur le agir au quotidien, le soin que je vous propose lui va aborder, le pourquoi certains retiennent plus ces polluants que d’autres.

Et là vous vous en doutez, nous ne sommes pas tous égaux.

Nos mémoires, Karma, mémoires cellulaires, et autres expériences plus ou moins bien « digérées » fragilisent notre fonctionnement énergétique et lui il est l’alimentation de nos organes.

Alors le rééquilibrage énergétique est des plus importants, je dirais même vital pour l’évacuation, la détoxination de notre corps/esprit/âme, pour éviter de se ré-intoxiquer.

 

Bien à vous dans la lumière qui nous guide.

 

Corinne Lebrat