Soin fumeur 1er - 5 Juillet

Retour sur le 1er jour

Ils ont été 25 à recevoir le protocole anti-tabac jour un (1er juillet) :

- 7 graines de Vaccaria ont été posées sur une oreille, la seconde sera faite le jour deux (le 5 juillet).

Ces petites graines sont utilisées lors de la pratique de l'auriculothérapie. 

Posées par le praticien en cabinet sur des points en correspondance avec la cartographie de l'oreille, elles permettent de continuer à travailler entre les séances de soin. Elles sont maintenues par un petit sparadrap et se stimulent par pression. 

Elles ont été posées sur le point de la trachée, des bronches, l’estomac, 

 

Shen men :

La source du stress varie souvent et les personnes le ressentent toujours presque de différentes manières. Dès que le stress s’installe, la plupart des personnes ont un sentiment de mal être et d’anxiété, suivi d’une sensation de pesanteur ou ont même des tensions dans certaines parties de leur corps.

La Chine ancienne a appelé ce point de l’oreille le Shen Men ou « la porte des cieux ». Le Shen Men est un point anti-stress qui évacue le stress, stimule le flux d’énergie, et renforce la santé générale du corps.

Sur le point du tabagisme et enfin le nez interne et externe (tragus interne et externe).

 

Yin tang :

3 aimants en complément ont été posés sur le point Yin Tang :

C'est un point d’une grande force sur l’esprit et le calme.

Lorsque surviennent l’insomnie et l’agitation mentale, ce point calme profondément. 

Bi tong :

Ce que nous en dit le net :

En traitement d’acupuncture, ce point élimine le besoin de fumer dès la première séance dans 80% des cas. Et dans 90% des cas au moins avec une deuxième séance, voire une troisième. 

Tout se passe comme si on appuyait sur un interrupteur qui couperait le circuit de la dépendance tabagique. Le besoin étant supprimé, on ne ressent pas les symptômes de manque difficiles à supporter et habituellement responsables d’une grande majorité des rechutes. Ce traitement exerçant une désintoxication pure et simple, l’ex-fumeur ne ressent ni énervement, ni obsession ni phénomènes de compensation par la nourriture ou l’alcool, évitant ainsi la plupart des inconvénients du sevrage, dont notamment la prise de poids.

De plus, ce merveilleux point d’acupuncture est tout indiqué pour les problèmes reliés à l’obstruction des voies nasales, les éternuements, les douleurs et migraines liées aux sinus. Il apaise les saignements de nez, les démangeaisons et les boursouflements du visage, et plus encore.

Source : ET SI ON DECIDAIT DE RENTRER

 

Sans vouloir dire qu’il résout tout, il est vrai qu’en acupuncture ce point était utilisé pour les grandes dépendances, notamment à l’opium. 

Et, 26 Du mai Renzhong.

Des 3 points de daimai (26, 27 et 28VB), il est celui qui donne la force.

Il est donc indiqué de le puncturer ou stimuler :

- Chez les êtres qui manquent de force intérieure parce qu’ils ne sont pas reliés à l’ordre cosmique, à l’ordre du monde

Source : Partageons les points.

 

Je vous ai mis aussi en image le DU 25, c’est un point à stimuler lorsque l’envie de fumer est au maximum, et ou pas possible. Il ne chassera l’envie que pour ½ heure, mais il la chassera c’est sûr. A vous d’en faire bon usage.

Voilà pour le premier volet de ce soin, nous attendrons mercredi 5 juillet pour sa deuxième partie et oreille et les retours que nous souhaitons positif.

Merci à tous les élèves venus volontairement et bénévolement (parfois de loin).

Merci à Olivier Coste pour la location de sa magnifique salle ou nous vous proposerons dès la rentrée tous les mois les soins offerts.

Merci aux participants de nous faire confiance.

Merci à l’univers qui nous a soufflé l’idée de ce soin.

Bien à vous dans la Lumière qui nous guide.

 

Corinne Lebrat

Retour sur le 2e jour

Nous sommes heureux d’accueillir les personnes inscrites pour ce deuxième soin anti-tabac.

Nous devrions avoir les mêmes personnes puisque le soin se fait en deux fois :

 - 1ère fois l’oreille maîtresse qui sera la droite pour le droitier, etc..

- 2ème fois l’autre oreille.

 

J’ai l’impression qu’il manquait deux ou trois personnes, ou elles ne se sont pas toutes inscrites au dire d’un élève, mais la suite nous montre que peut-être certaines ont eu peur, ou pas envie d’aller plus loin. 

Il n’est pas facile de se défaire d’une dépendance, même si cette deuxième fois j’ai ajouté d’autres points pour répondre à ce qui se présentait.

Pour ma part, mes assistants profitant de cette occasion pour me demander une petite séance d’auriculothérapie, fait que la journée fut comment dire…… active.

Mais c’est avec plaisir que j’ai répondu à leurs demandes car tout travail est intéressant en auriculothérapie et la variété d’oreilles vu ces deux jours m'a beaucoup appris.

 

Donc les retours :

Ils sont je trouve des plus satisfaisant, différents, mais satisfaisants.

Des personnes qui dès le samedi soir n’ont plus fumé à celles qui ont vu leurs peurs, leur stress remonter en flèche, celle qui ont fait que de manger, en passant par les plus nombreux qui se sont trouvés avec une cigarette dans les mains en se demandant pourquoi il l’avait allumé, alors qu’il n’en avait pas envie, ceux qui n’ont pas aimé son goût, ceux qui encore ont constaté que le besoin n’était plus là, ce qui a amené le constat du paquet qui a duré plus longtemps. 

Mais mieux encore, le témoignage que ça n’a pas touché que le tabac, mais que  le vin et le sucre pour certaines, avaient un goût « inhabituel ».

Je trouve que ce n’est pas mal !

Pour ceux qui ont vu leurs blessures/stress remonter en flèches je suis heureuse d’avoir « programmé » mes élèves sur les causes de la dépendance.

Cela me confirme que tout travail et particulièrement sur les dépendances doit être accompagné de soins énergétiques qui eux vont s’occuper de ces blessures purement émotionnelles, mais qui créent ces dépendances.

Je crois à la possibilité de l’arrêt de toutes dépendances, quelles qu’elles soient, mais avec des soins complémentaires.

Merci à tous ceux qui ont joué le jeux, merci à tous mes élèves venus de loin et de moins loin, merci à Olivier pour la location de la salle, merci à l’univers de cette expérience.

Nous recommencerons des journées semblables, sur différentes dépendances, thèmes, sujets, nous recommencerons.

 

Bien à vous dans la lumière qui nous guide.

 

Corinne Lebrat

Témoignage soin fumeur et soin cœur-vessie : mettez tout ça dans un shaker avec la chaleur, ça donne : la confiance en soi, le don, le souffle et la liberté ! avec la chanson de Stevie Wonder « I’m free ».

 

Je me suis étonnée toute la journée à ne pas douter. Concernant toutes les choses que j’ai pu faire, petites et grandes, ni doute, ni peur, ni certitude d’ailleurs. Connaître la confiance en soi, c’est léger comme un courant d’air.

Entre le doute et la certitude, un souffle. La vie est dans ce souffle qui passe…une rivière, un serpent….

 Des retrouvailles très fortes avec un vieil ami avec qui j’aurai traversé la vie.

L’attente de retrouver ma maison, comme E.T. (« rentrer maison »), une certaine nostalgie. Mais je sens aussi qu’il n’y a plus besoin de pagayer, puisque le courant emporte bon gré malgré la barque à bon port. Ne plus chercher à retenir tout ce qui veut s’échapper. 

Des milliers d’oiseaux se libèrent de leur cage et s’envolent, en prenant conscience que le ciel tout entier leur est offert et n’attendait qu’eux. La liberté est une valeur suprême, tout le reste est secondaire.

Je sens aussi un équilibrage du cœur : donner ce qu’il ne me manque pas et recevoir ce qui ne me corrompt pas, ni ne me nuit. 

Un appel au don et au service. Ne rien attendre pour soi. Ne rien garder, ni retenir. 

Respirer !

Une nouvelle dimension est apparue, celle de l’air. Je sens l’air, l’atmosphère, comme l’eau. J’ai vraiment l’impression que je peux parler à l’oreille de chacun sans bouger de chez moi, toucher les étoiles juste en levant la main… L’air est devenu aussi palpable que l’eau. L’eau transporte les infos, l’air aussi !

Un passage, une fenêtre s’est ouverte, un courant d’air chargé et plein, qui crépite de lumière et de vitalité, de prana et d’étoiles.

Un flot d’informations, comme si j’étais en contact avec l’infini.

 

Respire !

Je pourrai en écrire 300 pages comme après chaque soin, tout un enseignement !

Je vous dis merci, dans le creux de l’oreille…. 

 

Sophie C. / 08.07.17 

Et pour vous aider :

Chez Vitadial >> Code praticien 26018

- Volonté Dial

- Fuméol 6 gouttes X Jour